La pompe à chaleur pour piscine, une économie d’énergie

La pompe à chaleur pour piscine, une économie d’énergie

Quoi de mieux qu’une piscine bien chaude tout au long de l’année pour prendre du plaisir à n’importe quel moment et se prélasser lorsque l’on est stressé ? Le problème, le prix de l’énergie. Chauffer un volume d’eau important peut représenter un investissement important c’est pourquoi il faut choisir un système de chauffage à la fois performant et économique. La pompe à chaleur piscine est là pour ça !
pompe à chaleur piscine

La pompe à chaleur c’est quoi ?

C’est un système de chauffage basé sur le principe de la thermodynamique, elle va utiliser un principe fondamentale, à savoir que tout gaz compressé voit sa température augmenter. Concrètement, la pompe à chaleur piscine va puiser l’énergie, ou les calories qui se trouvent partout autour d’elle, aussi faible la température extérieur soit-elle, afin de chauffer un liquide frigorigène qui va s’évaporer même à faible température. Le gaz ainsi obtenu va alors passer dans un compresseur afin d’appliquer le principe de la thermodynamique. La chaleur obtenu est alors transférer via un circuit secondaire à l’eau de la piscine sans qu’il y est pour autant échange de fluide. On obtient alors une eau à température agréable.

Le facteur principal qu’il faut prendre en compte lorsque l’on va choisir sa pompe à chaleur piscine est le coefficient de performant qui donne comme information le ratio entre l’énergie électrique que l’on va consommer et celle qui sera réellement utilisée pour chauffer l’eau de la piscine. Généralement, pour une piscine, on peut trouver de bonnes PAC ayant un COP qui avoisine les 4, à savoir que pour 1kW d’énergie électrique consommée, on pourra bénéficier de 5kW d’énergie pour augmenter la température de l’eau de notre piscine.

 

Le prix d’une PAC pour piscine

Côté tarif, on trouve des pompes à chaleur destinées à la piscine à des prix qui commencent aux alentours de 400€ pour les modèles d’entrée de gamme et les moins performant et pour de petits volumes d’eau. Pour les modèles haut de gamme, il faudra compter aux alentours de 1500€. Il ne faut pas oublier que chauffer de l’eau coûte cher et que même avec une pompe à chaleur piscine. D’autres systèmes de chauffage moins cher, mais moins performant ou alors plus gourmand en énergie existent mais la pompe à chaleur semble être le meilleurs investissement qui sera rentabiliser dans le temps si l’on souhaite chauffer sa piscine.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur

Fonctionnement d’une pompe à chaleur

Pour pouvoir fonctionner, la pompe à chaleur a besoin d’énergie. Cette énergie se trouve naturellement dans le sous-sol d’un jardin ou dans l’air. C’est à l’aide de capteur que ces calories vont être récupérées afin d’être amenées dans la pompes à chaleur elle-même. Une fois dans la PAC, un processus basé sur la thermodynamique s’enclenche, à savoir que ces calories vont être transmise à un gaz que l’on va compresser afin que sa température augmente. La chaleur ainsi produite est alors restituée dans la maison via un circuit secondaire.

Quel que soit le type de PAC choisie, le fonctionnement de la pompe a chaleur reste le même. Seul change la méthode d’extraction des calories. Pour ce qui est de la géothermie, celles-ci proviendront du sous-sol d’un jardin ou d’une nappe phréatique. Pour l’aérothermie, il s’agit de l’air qui entoure la pompe à chaleur.

Une énergie rentable

Ce qui fait la force de la pompe à chaleur, c’est de pouvoir exploiter de l’énergie gratuite. En effet, s’il faut dépenser une petite quantité d’énergie pour la faire fonctionner, son rendement sera positif puisqu’il sera possible d’obtenir en sortie beaucoup plus d’énergie (ou de chaleur). Ce ratio entre l’énergie que la pompe à chaleur consomme pour fonctionner et celle qui est restituée en sortie s’appel le coefficient de performance, fréquemment noté C.O.P sur les documentations techniques. C’est l’un des éléments majeur dont il faut tenir compte lors d’un achat. Vous pourrez en apprendre plus sur le site PACENERGIE

Bon fonctionnement de la pompe à chaleur

Pour veiller au bon fonctionnement de votre pompe à chaleur, pensez à bien la dimensionner car un mauvais choix peut avoir des répercutions importantes sur les économies que vous pouvez entrevoir. Pour cela, faire un bilan énergétique par un professionnel s’avère nécessaire. Si vous souhaitez des informations sur les prix des pompes à chaleur, vous pourrez les trouver dans cet article de PACENERGIE. Vous pourrez également demander à recevoir les devis de nos spécialistes.

Consulter notre guide PACENERGIE dédié aux pompes à chaleur et à leur fonctionnement pour plus d’informations.

L’avenir de la pompe à chaleur

L’avenir de la pompe à chaleur

Le chauffage est une source de dépense importante dans un ménage. Chaque années, un foyer dépense  en moyenne 1500€ pour son énergie ce qui représente une part importante de ses revenus. Investir dans un chauffage qui soit économique peut alors s’avérer une dépense utile, même si elle semble lourd à supporter de prime abord.

Il existe quelques techniques de production énergétique qui sont très économiques sur le long terme. On trouve par exemple la pompe à chaleur qui se décline en plusieurs modèles, capables d’extraire l’énergie gratuite contenue dans un milieu extérieur.

Fonctionnement de la pompe à chaleur

Sur le marché, on trouve principalement trois type de pompe à chaleur. La plus rependu est l’aérothermique (ou pompe à chaleur air eau). C’est une pompe à chaleur (ou PAC) qui va puiser l’énergie contenu dans l’air ambiant ? Même si les températures extérieurs sont froide, il existe toujours des calories qui ne demandent qu’à être exploitées gratuitement pour chauffer une maison. Ce type de pompe à chaleur reste néanmoins la moins performante car ses performances son itinérante au climat extérieur. Les deux autres types de pompes à chaleur qu’il est possible d’installer sont la pompe à chaleur géothermique et l’aquathermique. Elles exploitent respectivement les calories contenu dans le sol, et dans une nappe phréatique. C’est deux types de pompes à chaleur sont beaucoup plus performantes que la précédente car elles ne dépendent pas du climat car dans le sous-sol, la température reste constante quel que soit la période de l’année. Le prix de la pompe a chaleur (à découvrir ici) et cependant plus cher puisqu’il faut entreprendre des travaux de forage.

Se faire aider par l’état

En ce moment, les économies d’énergie sont un enjeu majeur pour l’état français c’est pourquoi celui-ci propose de nombreuses aides pour tout ce qui attrait aux économies d’énergie. C’est vrai pour les travaux d’isolation, mais également pour les investissement dans des équipement de chauffage économiques et respectueux de l’environnent comme les panneaux solaire ou la pompe à chaleur. Le site http://une-pompe-a-chaleur.fr vous propose d’en apprendre plus sur les pompes à chaleur en générale.

Des panneaux solaires pour produire de l’électricité ou de l’eau chaude

Des panneaux solaires pour produire de l’électricité ou de l’eau chaude

Une centrale électrique

Aujourd’hui, il est possible de produire soi-même son électricité grâce au panneau photovoltaïque. Pour fonctionner, ces panneaux constitué de plaque de silicium vous absorber les photons qui sont émis en permanence par notre soleil. Lorsqu’un atome est frappé par un photon, celui-ci permet des électrons qui vont migré de part et d’autre des bornes du panneau car celles-ci ont été dopées positivement et négativement. La différence de potentielle ainsi crée permet d’obtenir un courant continu. Celui-ci n’est pas exploitable en l’état puisque nos différents appareils ménagés fonctionne sur du courant continu. Intervient alors un élément que l’on appel onduleur et dont la fonction est de transformer se courant en alternatif. Il est alors possible de l’utiliser directement, de le stocker dans des batteries solaire si l’on souhaite l’utiliser plus tard ou bien de le revendre à EDF en le remettant sur le réseau. Vous pouvez lire cet article de 123solaire pour en savoir plus sur le photovoltaïque.

Cette dernière technique est la plus avantageuse car le prix d’achat de l’énergie solaire par EDF est plus importante que son prix de vente, ce qui signifie qu’il coûte moins cher de produire de l’électricité que l’on revend et d’en acheter pour faire fonctionner les différents éléments de la maison. Comme le montre 123solaire, cela permet de rentabiliser ses panneaux solaire en quelques années seulement et de faire des profits par la suite sur au moins 20 ans ce qui correspond à la durée du contrat signé avec EDF.

Une centrale thermique

Le chauffe eau solaire quand à lui fonctionne sur le principe d’un four. Les panneaux sont posés sur le toit et absorbent la chaleur du soleil. Dans ces panneaux solaire circule un fluide caloporteur qui va absorber cette chaleur pour la transmettre à un cumulus afin de garantir une production d’eau chaude pour la maison. Cette technique peut également servir de chauffage d’appoint  lorsque l’on est équipé d’un système de chauffage centralisé fonctionnant avec un fluide. Si ce type de panneau solaire est intéressant, il est moins avantageux que le photovoltaïque puisqu’il dépend grandement des conditions climatiques extérieures. S’il n’y a pas de soleil ou s’il fait froid, les panneaux solaires ne fonctionnerons pas ou très peu pour subvenir à vos besoins. Vous pourrez trouver plus d’informations sur le chauffe eau solaire ici avec 123solaire

Le chauffage par le sol et ses nombreux avantages

Le chauffage par le sol et ses nombreux avantages

Depuis quelques années, les ménages qui entreprennent la construction de leur maison cherchent de plus en plus régulièrement à y intégrer un chauffage par le sol, soit uniquement au rez-de-chaussée, soit également à l’étage afin d’offrir ce sentiment de confort dans la salle de bain. Evidemment, pour pouvoir installer un chauffage par le sol, il faut un budget plus conséquent que pour un chauffage traditionnel mais le résultat est très souvent à la hauteur des espérances…

Le chauffage par le sol est un système de chauffage qui comporte de nombreux avantages. Nous ne citerons ici que les plus importants à nos yeux et nous n’oublierons pas de préciser que le chauffage par le sol n’est pas optimal dans toutes les situations…

Un chauffage invisible et confortable

Parmi les avantages du chauffage par le sol, on trouve en premier lieu son côté invisible qui permet aux ménages qui en disposent d’utiliser tous les murs de la maison pour y placer des meubles ou des objets décoratifs. Même les allèges de fenêtres pourront désormais être occupées par un objet déco.chauffage au sol

Mais le fait qu’il soit implanté dans le sol offre un deuxième avantage primordial : son confort de vie. Oubliez les chauffages qui provoquaient des sensations de lourdeur dans les jambes il y a trente ans de cela. Les chauffages par le sol d’aujourd’hui font passer de l’eau beaucoup moins chaude dans les tuyaux ce qui évitent ce désagrément tout en offrant toujours cette sensation de confort lorsqu’on se déplace à pied nu !

Un système économique et agréable

En plus d’être invisible, le chauffage par le sol permet de réaliser des économies sur son combustible de chauffage puisqu’il demande des températures moins élevées pour offrir une même sensation de chaleur. En effet, la température de l’eau qui circule dans la tuyauterie du chauffage sol dépasse rarement les 30 degrés ce qui permet de pouvoir disposer d’une chaudière basse température ou d’une pompe à chaleur.

Enfin, le chauffage sol est agréable car la chaleur est répartie uniformément sur toute la surface de la maison où il est installé. Il y a donc moins de courants d’air et la chaleur ne se concentre plus dans un coin de la pièce avant de se propager.

A savoir

Avant de se lancer dans une installation telle que le chauffage par le sol, il faut savoir que certains planchers (comme ceux en bois) conduisent moins bien la chaleur et, du coup, les économies qui devaient être réalisées avec ce type de chauffage s’amenuiseront.

Enfin, le chauffage par le sol est particulièrement difficile à installer dans le cadre d’une rénovation car il faut alors enlever tous les carrelages pour pratiquer à l’installation. Il est donc préférable d’y penser dès la construction de son habitation !